VAUHALLAN
 
VILLAGE EN HUREPOIX

 

À la découverte de...

 

    VAUHALLAN est le village le plus pittoresque de notre région.       
Sa situation, dans la vallée de la Bièvre, mais aussi sur le Plateau
de Saday, à l'orée du Parc Régional de la Vallée de Chevreuse, en
fait un site privilégié.
VAUHALLAN, vallée des Alains, val mystérieux d'Hallan ou
vallée du vent ? L'étymologie à elle seule évoque toute la magie de
ce village insolite qui surprend le visiteur et le passionne.
Notre village, le plus proche de Paris a su conserver un
patrimoine naturel, historique, architectural, monumental,
folklorique et culturel exceptionnel.
La présence humaine est attestée à Limon sur le Plateau de
Saclay depuis la nuit des temps et son histoire vieille de 14 siècles
est écrite - fait certainement unique en France - sur la porte de
l'église (MH*).
Un petit vitrail y rappelle le miracle qui fut à l'origine de la
première chapelle fondée vers 530 par le roi Childebert 1" qui
résidait à Palaiseau. La légende veut, qu'accusés d'inconduite,
Saint Rigomer et Tenestina soumis au "jugement de Dieu" aient
confondu leurs calomniateurs en allumant par leurs seules
prières les cierges qu'ils tenaient dans leurs mains.
Du sanctuaire primitif subsiste encore la crypte formée de
trois chapelles minuscules, célèbre lieu de pèlerinage jusqu'au
début du 20e siècle.
Contigùe à l'église, dans l'ancien cimetière, se dresse la croix de
pierre fleurdelysée avec entablement et pupitre datée de 1602 (MH*).
Aujourd'hui, le haut lieu spirituel du "Plateau de l'atome" est
sur la colline de Limon en l'Abbaye bénédictine Saint Louis du
Temple au passé illustre.
On y vient pour suivre les offices chantés en grégorien, pour
une retraite spirituelle, pour admirer la sobriété de l'architecture
romane du monastère, pour des stages d'initiation à la taille de
pierre
, pour acheter des produits du terroir ou des objets
artisanaux, pour une simple halte sur le chemin de Saint Jacques
de Compostelle inscrit au patrimoine mondiale de l'Unesco
également chemi de grande randonnée GR 655 ou encore pour
visitér les deux musés situés dans la crypte.
- l'un est consacré à Louise-Adélaïde de Bourbon-Condé
fondatrice de l'ordre et aux souvenirs de la famille royale, Louis
XVÎ et Marie Antoinette ;
- l'autre, à Mère Geneviève Gallois, moniale artiste qui
réalisa les surprenants vitraux de l'église abbatiale.
    Le village comptait plusieurs fiefs importants dont récits et 
vestiges perpétuent les souvenirs lointains.
Parmi leurs seigneurs, certains eurent un nom retentissant
dans l'Histoire tel le fameux Enguerrand de Marigny qui fut le
haut-justicier de Vauhallan.
Nombre de petits édifices témoins de la vie rurale jalonnent
le village : lavoir, vieille pompe à eau, fontaine, cabanes à
fraises, ponts de meulière et bornes fleurdelysées ou à la cou-
ronne royale le long des rigoles datant de Louis XIV.
De vieilles maisons possèdent encore lucarnes à foin avec
poulie, cave de vignerons, oeil-de-boeuf... tout le charme de l'ar-
chitecture locale, typique du Hurepoix, encore trop souvent
méconnue mais remise à l'honneur avec la halle de construction
récente et primée à maintes reprises.
îci, la nature est partout présente avec une faune et une flore
de grande richesse : coteaux boisés, sentiers de promenade,
prairies arrosées par les rus de Vauhallan et des Mittez qui des-
cendent du Plateau de Saclay, se rejoignent dans le bassin de
retenue des Sablons avant de se jeter dans la Bièvre.
De tout temps, les sites et paysages attirent les artistes, et à
l'occasion des fêtes du village le folklore du Hurepoix se perpé-
tue.
Déjà la célèbre revue "l'Illustration" du 4 juin 1870 chantait
VAUHALLAN "un village inconnu" à découvrir comme un
"bijou".


* MH : Monument Historique


1 - Eglise Saint Rigomer et Sainte Tenestine 6e siècle, agrandie
au 13e siècle, restaurée au 17e 19e et 20e siècle
(MH* 1927) ;
Crypte : vestige de la première église (6e siècle).
2 - Croix de l'ancien cimetière datée de 1602 (Mri* 1984).
3 - Place du village :
• halle abri-bus           Architecture
• maisons rurales        typique du
• ancienne pompe à eau Hurepoix
4 - Lavoir du 18e siècle.
5 - Maisons rurales du 17e siècle
6 - Domaine de Bois Maison : ancien fief de Vauhallan
(15e siècle).
7 - Ferme des Arpentis (MH* 1988) : ancien fief (11e siècle).
8 - Domaine de Richeville : ancien fief (17e siècle).
9 - Domaine de Limon : ancien fief (12e siècle).
• Abbaye bénédictine Saint-Louis du Temple
architecture d'esprit roman (construction 20e siècle)
chant grégorien - musées - vitraux - artisanat.
• Colombier vestige du château féodal du 12e siècle.
• Château 17e siècle transformé en maison d'accueil
10 - Rigoles datant de Louis X1V enserrant le village, bordées de
bornes de grès fleurdelysées ou à la couronne royale.
11 - Bassin de retenue réalisé en 1987 pour lutter contre les 
inondations où se rejoignent le ru des Mittez alimenté par
l'étang de l'Ecole polytechnique et le ru de Vauhallan
descendant des Etangs de Saclay.
* MH : Monument Historique

"Abbaye de Limon"

Courrier : Boite Postale 37 - 91430 Vauhallan
Accueil : Cour de la Mairie (sur rendez-vous)
Téléphone et Télécopie : 01 69 35 53 04
Courriel : si.vauhallan@laposte.net
Site : http://sivauhallan.com

Retour vers la page principale